ACTUALITÉS
& PRESSE

Nous suivre | Follow us

RÉSERVER
MAINTENANT
INFOS
PRATIQUES

10 rue de Richelieu

75001 Paris

LE CHEF

BENJAMIN ANDREUX,

LE MAGICIEN DES LIEUX

Derrière les larges ouvertures qui donnent sur la cuisine, officie le Chef Benjamin Andreux, qui se plaît à revisiter les classiques de la gastronomie française qu’il apprécie tant: une épice à laquelle on ne s’attend pas, un brin de fusion avec des produits simples, une cuisine saine et réconfortante, sublimée d’un twist singulier.

Une équipe passionnée,
une jeunesse inspirante;

Benjamin est entouré de Claire Santos Lopes, cheffe patissière, diplômée de l’école Ferrandi qui parfait son savoir-faire au Prince de Galles** chez Yann Couvreur et Nicolas Paciello pour s’envoler ensuite pour New-York, elle entre alors au restaurant le Jungsik** chez  Eunji Lee. 

Et de son Second, Thomas Piette issu du  Lazare, chez Eric Frechon, suivi d’une riche expérience au sein du  restaurant Pirouette, grand frère de Zébulon, en tant que Chef de partie puis second. 

TOURNICOTI TOURNICOTON

 

Originaire des Baux de Provence, Benjamin Andreux,
amoureux du goût, fait ses premières armes au sein de
restaurants étoilés en qualité de Chef de Partie, chez Apicius** aux côtés de Jean Pierre Vigato.
Dans ce dernier établissement, il apprend les bases de la haute gastronomie française, une maison familiale, qui se veut respectueuse des produits. Benjamin se passionne alors rapidement pour le travail d’une cuisine sincère et gourmande.


Benjamin entre alors, au restaurant Pavillon Ledoyen*** pour
poursuivre son expérience gastronomique, où il officie aux
côtés de Yannick Alléno, il y apprend l’exigence, la maitrise des sauces modernes, qui représente pour lui, l’identité d’une assiette.
Deux ans plus tard il rejoint Le Prince de Galles**, où il
découvre le monde des palaces parisiens, sous la direction de Stéphanie Lequellec, il se passionne pour le produit dans sa pureté, sa simplicité, et notamment sur l’élégance du dressage aux accents graphiques, des créations à l’infini.

 

Alors qu’il pensait continuer son expérience aux sein de
palaces, il part à New York pour y vivre « le rêve américain ». Il entre alors chez Daniel Boulud**, une adresse française
incontournable, un rite de passage.
Postes polyvalents en tant que Chef de Partie, il y parfait son savoir-faire, sa technicité, tout en élargissant sa connaissance des produits les plus raffinés.

POUR LE CHEF, SEUL LE PRODUIT COMPTE

 

Il s’agit de partir du produit, dans sa plus grande simplicité, afin de le sublimer grâce à des associations et des équilibres subtils qui ne sont que les supports d’expression de la pureté initiale du produit.
Less - transformation - is more : tel est le leitmotiv qui anime le Chef, dans la construction de ses plats tout en contraste, aussi bien au niveau des textures, que des températures.
L’identité de la cuisine de Benjamin pourrait se définir ainsi :
sans fioriture, légère, digeste, mettant en avant des produits
bruts et colorés, et qui se veut respectueuse du goût.


Témoin de ces inspirations riches, se mêlant au plus grand
respect du produit, le Maquereau juste saisi, vinaigrette,
fièrement sublimé par une tuile dentelle à l’huile d’olive, affiche une parfaite maitrise du travail du poisson; où le Yuzu vif, amène une fraîcheur bien sentie, relevé d’une dimension iodée qui finit de parfaire les équilibres réfléchis émanant du plat.


Et c’est sans compter son interprétation des Ris de veau dorés, accompagnés de sa déclinaison d’ artichauts
« barigoules », relevés de quelques chorizo croquants,
généreusement nappés d’une sauce onctueuse.